Ecoutez cet article

Le président de la République Félix Tshisekedi a reçu, samedi 24 avril, à la Cité de l’Union Africaine, les députés nationaux membres de l’Union Sacrée de la Nation (USN). Les membres du gouvernement Sama Lukonde ont également participé à cette rencontre. Au cours de leurs échanges, le chef de l’Etat a confirmé la tenue des élections en 2023 tout en rassurant qu’il n’acceptera jamais le glissement.

Félix Tshisekedi a, devant les élus nationaux de l’USN et les warriors, déclaré qu’il y aura recensement pour savoir qui est congolais et qui ne l’est pas. Mais, il précise que ce processus n’influera en aucun cas sur la tenue des élections en 2023, conformément aux prescrits de la constitution. Quant à l’insécurité, le chef de l’Etat promet de prendre des décisions de haute portée pour éradiquer l’insécurité à l’Est du pays. Ces mesures seront prises dès l’investiture du gouvernement cette semaine.

Selon certains députés présents, le successeur de Joseph Kabila a recommandé au gouvernement d’appuyer les députés nationaux dès la clôture de la session. Cet appui consiste à les doter de moyen pour regeler quelques situations dans leurs circonscriptions électorales.

Selon les mêmes sources, Félix Tshisekedi a exhorté les députés de l’USN à se pencher sur la double nationalité. Car, selon cette même source, Félix Tshisekedi estime que les citoyens Congolais de la diaspora ne doivent pas être mis de côté ; car ce sont des personnes qui se battent nuit et jour pour le bien-être du pays.

Quant aux revendications des députés révolutionnaires et mécontents de la publication du gouvernement Sama Lukonde, l’ancien opposant dit avoir pris bonne note et promet d’y répondre dans un futur proche.

Gilbert Mulumba
La prospérité

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici