Ecoutez cet article

Félix Tshisekedi a promis de gouverner ensemble avec Vital Kamerhe “sans qu’il y ait un qui essaye de mater l’autre” en cas de victoire lors des élections du 23 décembre.

Les deux chefs des partis d’opposition laissent également la porte ouverte à ceux qui désirent rejoindre la coalition “Cap pour le changement”.

« C’est non seulement un ticket pour gagner les élections, mais aussi pour gouverner le Congo de demain. Puisqu’il fallait avoir un président, c’est pourquoi cet ordre a été mis. Mais vous devez savoir que nous allons gouverner ensemble, et tous au même niveau sans qu’il y ait un qui essaye de mater l’autre et nous laissons ouvert cette porte que nous venons de fabriquer aujourd’hui à toutes personnes ou organisations qui voudraient rallier cette initiative », a déclaré Félix Tshisekedi, lors de la conférence de presse à Nairobi.

Félix Tshisekedi appelle également la population congolaise, particulièrement celle résidante à Kinshasa à une forte mobilisation le mardi 27 novembre prochain à l’occasion de leur retour au pays.

«Nous en profitons aussi pour annoncer aux Congolais que nous allons retourner le mardi prochain au pays. Nous lançons un appel aux Congolaises et Congolais en général, mais particulièrement aux Kinois et Kinoises pour qu’ils se rendent nombreux le mardi prochain à l’aéroport international de N’djili, recevoir le ticket gagnant, le couple gagnant de Vital Kamerhe-Felix Tshisekedi », a conclu Felix Tshisekedi.

Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi s’étaient retirés de l’accord de Genève (Suisse) signé le 11 novembre dernier, qui avait abouti à la désignation de Martin Fayulu Madidi comme candidat commun de l’opposition. Les deux ont dénoncé le mode de désignation qui selon eux, n’a pas tenu compte du poids politique des candidats de l’opposition, au départ quatre (Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Félix Tshisekedi et Freddy Matungulu).

Japhet Toko

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici