L’ex-député national Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo (BDK), a été transféré ce mercredi 17 juin 2020 en fin d’après midi aux Cliniques Universitaires de Kinshasa.

Pour cause, Ne Muanda Nsemi est atteint de la pandémie de covid-19. Sur place, il a été acheminé vers le pavillon où sont internés les cas bénins ou légers.

Pour rappel, c’est depuis le 25 avril dernier que chef de la secte Bundu dia Kongo avait été conduit au Centre neuro-psychopathologique (CNPP) de Kinshasa pour des examens appropriés.

Le 30 avril de l’année en cours, le CNPP avait affirmé que Ne Muanda Nsemi souffrait d’un trouble mental.

“Après avoir procédé à une auto et hétéroanamnèse, à un examen neuropsychiatrique approfondi, à une mise en observation jusqu’à ce jour et à des examens complémentaires appropriés dont un scanner cérébral et un électroencéphalogramme, nous concluons à la présence d’un trouble mental sur fond de stress à répétition”, avait indiqué le CNPP.

Le Centre Neuro Psycho Pathologique avait par ailleurs indiqué qu’une prise en charge en santé mentale et soutien psychosocial était indispensable pour Muanda Nsemi.

7sur7.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici