Ecoutez cet article

« Il y a des Congolais aussi en dehors du pays et d’autres partenaires. Moïse Katumbi doit les consulter », indique, sur TOP CONGO FM, Francis Kalombo, porte-parole adjoint de Moïse Katumbi pour expliquer la présence du Président d’Ensemble pour la République en Europe.

Mais, rassure-t-il, « il reviendra à Kinshasa pour conclure. Ça, c’est ce qui est prévu ».

Katumbi ne craint rien

À la question si Moïse Katumbi fait durer les consultations plus longtemps que prévu par peur de voir sa famille politique se déliter, Francis Kalombo lance que celui-ci « ne craint absolument rien ».

Et ce, « d’autant que la décision (à annoncer) ne sera non pas sa décision à lui seule, mais celle de sa famille politique », souligne-t-il.

Et de toute les façons, « qu’on reste ou qu’on parte, certains vont rester ou partir. La preuve, c’est que certains sont déjà partis, le cas de Delly Sessanga », pointe celui qui est aussi coordinateur d’Ensemble pour la République dans la ville de Kinshasa.

« Il y aura toujours des départs quelle que soit la décision que la famille politique (Ensemble) va prendre. C’est ça la différence avec d’autres qui ne sont pas d’accord mais se taisent », lâche-t-il.

En Europe, Moïse Katumbi s’est notamment, « pour le triste anniversaire de la nuit de cristal, recueilli à Auschwitz avec l’European Jewish Association ».

Dans un tweet, il a précisé que « j’ai prié pour toutes les victimes, dont mes grands-parents. N’oublions jamais cette folie meurtrière, œuvrons toujours pour la paix, en RDC et partout ailleurs ».

Éric Lukoki
Top Congo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici