Ecoutez cet article

C’est ce mardi que le corps de l’archevêque émérite de Kinshasa, le cardinal Laurent Mosengwo Pasinya est sorti de la morgue de l’hôpital saint Joseph de Limete pour être reconduit au palais du peuple pour une messe de requiem dite en sa mémoire.

Dans son homélie, l’archevêque de Kinshasa, Fridolin Ambongo déplore le fait que le gouvernement vit dans l’opulence et le peuple dans la misère.

« On ne peut pas accepter de voir les membres du gouvernement vivre dans l’opulence pendant que la population croupit dans sa misère. Nous aspirons tous à voir un pays où l’Etat de droit est respecté, un pays où la justice règne et où le tribalisme n’a pas sa place. Nous devons nous unir et travailler main dans la main pour développer notre pays » a déclaré le cardinal Fridolin AMBONGO.

Signalons qu’à ces obsèques du feu cardinal Laurent Mosengwo, plusieurs cardinaux de l’Afrique, des archevêques et évêques de quelques pays de l’Afrique étaient présents au palais du peuple pour rendre les hommages mérités à l’illustre disparu.

Jean Désiré Mukanz
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici