Ecoutez cet article

D’après le Président de la Chambre basse du Parlement, Sama Lukonde devra s’attaquer à l’insécurité et à la corruption, tout en mettant le curseur sur la gratuité de l’enseignement, le social, la justice et l’économie

Nouvellement nommé à la tête du gouvernement de l’Union sacrée, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde s’est entretenu, hier mercredi 17 février, avec le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso. L’occasion a été propice pour le numéro 1 de la Chambre basse de formuler ses attentes au formateur de l’Exécutif central. Selon lui, l’oiseau rare de l’Union sacrée devra s’attaquer à l’insécurité et à la corruption, tout en mettant le curseur sur la gratuité de l’enseignement, le social, la justice et l’économie.

La formation du nouveau gouvernement et les défis à relever ont constitué l’essentiel des échanges entre les deux personnalités. Au sortir de son audience avec le nouveau patron de l’Exécutif congolais, le speaker de la Chambre basse a déclaré devant la presse que le pays attend du nouveau Premier ministre, un gouvernement de « combat qui va porter des réformes dans les différents secteurs de la vie nationale pour que le Congo démarre ».

Le président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de féliciter le Premier ministre pour sa nomination à la tête du gouvernement de l’Union sacrée. «Je suis venu féliciter le Premier ministre du premier gouvernement de l’Union sacrée de la nation. Le Chef de l’Etat lui a témoigné sa confiance », a-t-il déclaré.

« Nous attendions la nomination d’un Premier ministre, maintenant que nous l’avons, nous devons nous réjouir. Nous devons l’aider pour qu’il forme le gouvernement parce que le peuple congolais attend que ce gouvernement se mette au travail pour trouver de solutions aux problèmes qui se posent dans nos populations, dans nos provinces, dans nos territoires, dans l’ensemble du pays », a-t-il indiqué.

LES PRIORITES DU GOUVERNEMENT

D’après Mboso, ce gouvernement de combat, que dirigera Sama Lukonde, va permettre au pays de décoller. « A mon avis, c’est un gouvernement de combat. Nous sortons d’une étape. Nous entrons dans une autre. C’est l’étape du gouvernement de l’Union sacrée de la nation », a-t-il indiqué.

« C’est une nouvelle étape avec de nouvelles exigences et de nombreuses attentes de nos populations. C’est un gouvernement qui va combattre l’insécurité dans l’est du pays, au nord du Katanga et où règnerait toute forme de violence. C’est le gouvernement qui va lutter contre la corruption, qui va assurer la gratuité de l’enseignement, qui va porter des réformes dans les différents secteurs de la vie nationale pour que le Congo démarre : économie, justice, social au service du peuple », a-t-il soutenu.

Bien avant cette rencontre avec le président de l’Assemblée nationale, le Premier ministre Sama Lukonde a échangé avec son prédécesseur, le premier Ministre sortant, Sylvestre Ilunkamba. C’était aussi une occasion pour le nouveau locataire de l’avenue Roi Baudouin de visiter les bureaux réservés aux Premiers ministres dans l’immeuble du Gouvernement.

Pour le moment, le nouveau premier Ministre se trouve en possession de tous les rapports de la mission d’information menée par le sénateur Bahati Lukebo, qui établissent clairement les rapports de force au sein de l’Assemblée nationale.

C’est là une donne importante pour accélérer les tractations en vue de la formation du gouvernement de l’Union sacrée, qui sera investi, au mois de mars prochain, à la session ordinaire de l’Assemblée nationale.

MOLINA
Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici