La Majorité présidentielle (MP) regrette le soutien accordée par l’Eglise catholique aux manifestations organisées par le Comité Laïc de Coordination (CLC) qui, selon elle, cacherait des ambitions politiques visant à renverser les institutions nationales.

Au cours d’une conférence de presse ce vendredi, la famille politique du président Kabila dénonce une “alliance” entre  l’église et les politiques.

«Il paraît étrange et curieux qu’une marche politique utilise les instruments de culte comme si le dogme, la liberté de foi était menacée par les institutions de la République. Cette alliance de l’Eglise en tant que cheval et du politique en tant que chevalier, ne sert pas la cause de la foi ni la démocratie dans notre pays. En réalité, l’Église catholique est instrumentalisée comme cheval de Troie des ambitions des politiciens sans loi ni foi tapis à l’intérieur de l’église », a dit le porte-parole de la MP.

Alain Atundu juge cette démarche contraire aux dispositions de l’accord cadre entre le Vatican et l’Etat congolais.

Qualifiant les manifestations du CLC d’une « guerre vaniteuse » contre les institutions nationales, la MP souligne également que la prise de pouvoir par des moyens non-démocratiques est le principal objectif visé dans cette démarche.

Will Cleas Nlemvo

Poster votre commentaire

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici