Selon un communiqué signé par Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’État ce lundi 28 janvier 2019, suite à la mort des 4 personnes dont 3 étudiants et un policier consécutive aux heurts qui ont eu lieu dimanche dernier à l’Universite de Lubumbashi, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, “ESU”, est appelé à se justifier.

La réaction de Steve Mbikayi ne s’est pas faite attendre. Sur son compte Twitter, le ministre a indiqué qu’il a interdit que les frais académiques se négocient en dollar.

“Incidents de L’UNILU : Il n’existe aucune décision du ministre réajustant les frais académiques. À l’ESU, les frais ne sont pas fixés par la tutelle! Ils sont négociés entre étudiants, Comité de gestion et Association des professeurs. Par contre, nous avons interdit de négocier ces frais en $”, dit Steve Mbikayi.

Pour rappel, les heurts entre les étudiants de l’UNILU et la police d’hier ont fait 4 morts et des blessés.

Selon nos sources sur place, les manifestations se sont encore poursuivies ce lundi matin.

“Les étudiants ont pris la direction du gouvernorat du Haut Katanga”, a confié un habitant de la place à 7sur7.

Les étudiants ont protesté contre le manque d’eau et d’électricité au campus universitaire mais aussi le réajustement des frais académiques.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici