Ecoutez cet article

Le Premier ministre Sylvestre Ilunkamba et son gouvernement sont visés par une motion de censure qui a été signée vendredi dernier par 301 députés sur 500. L’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo a reporté mardi d’une journée l’examen d’une demande de démission du gouvernement et de son Premier ministre, étape cruciale dans l’offensive du président de la République Félix Tshisekedi pour la mise à l’écart de son prédécesseur Joseph Kabila. Suivez Critik Infos du 27 janvier 2021 avec Christian Bosembe.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici