Ecoutez cet article

Président national du Mouvement de libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba Gombo fustige le déferlement de l’intolérance et des discours tribalistes dans l’univers politique congolais. Dans un communiqué diffusé le vendredi 11 juin dernier, ‘‘le chairman » s’insurge contre cet esprit qui devient très familier au point de fragiliser la cohésion nationale en ce moment d’état de siège.

Dépité, Jean-Pierre Bemba relève que « les discours séparatistes, haineux, portent atteinte à la cohésion et à l’unité nationale, et font reculer la paix, la stabilité« . Il renseigne à cet effet que »des communautés congolaises entières en paient déjà le lourd tribut des guerres et des foyers de tension qui les déchirent« .

« Je condamne donc, avec la dernière énergie, tout acte et discours visant à semer le tribalisme et inciter le peuple congolais au séparatisme« , martèle le leader du MLC. Se posant en rassembleur, Jean-Pierre Bemba appelle à l’unité »en ce moment où notre armée lutte contre les groupes armés », le pays s’étant engagé à rétablir la paix, notamment dans sa partie Est et dans l’ensemble de la République.

« Nous sommes donc appelés à vivre ensemble dans la cohésion, la paix et l’unité auxquelles j’exhorte les Congolaises et Congolais, et qui représentent notre dénominateur commun, notre force ».

Yves KALIKAT
Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici