Ecoutez cet article

Le général John Numbi, ancien inspecteur de l’armée ainsi que 80 autres officiers militaires sans affectations et vivant actuellement dans la région du Katanga sont appelés à rejoindre Kinshasa. Ce retour à Kinshasa est pour une durée indéterminée. Pour l’heure, une enquête est diligentée contre le général John Numbi, ancien patron de la police dans l’affaire de l’assassinat du défenseur des droits de l’homme Floribert Tshebeya.

Le premier document signé par l’armée comporte l’autorisation de déplacement au nom du général John Numbi pour se rendre de Lubumbashi à Kinshasa.

Selon le ministre de la Justice par intérim cité par l’AFP, une enquête a été ouverte puisqu’il est soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat de Floribert Tshebeya. Mais désormais, selon des sources sécuritaires contactées par RFI, le général John Numbi serait en fuite à l’étranger.

John Numbi considéré comme déserteur s’il ne se rend pas à Kinshasa

Le deuxième document de l’armée lui aussi avec le nom du général Numbi en tête de liste stipule qu’il est attendu dans la capitale avec 80 officiers actuellement sans affectation.

Dans ce cadre, si le général John Numbi ne se rendait pas à Kinshasa pour sa convocation, il pourrait être considéré comme déserteur. C’est ce qui est inscrit dans code de judiciaire militaire à l’article 44.

Entretemps, une délégation de dix officiers militaires conduite par le général Paul Ilunga séjourne depuis mardi dans la région du Katanga pour, disent-ils, une mission sécuritaire.

RFI

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici