Ecoutez cet article

Sur les antennes de Télé 50, le ministre de l’Urbanisme et Habitat a estimé qu’un pays comme la République démocratique du Congo ne peut pas être dirigé par un président qui n’a ni femme ni enfant, à l’instar du Cardinal Monsengwo. Il estime donc que ce dernier ne peut pas être candidat à l’élection présidentielle et prétendre diriger le « grand Congo ». Joseph Kokonyangi élimine donc le Cardinal Monsengwo de la course à la présidentielle en fonction de son État civil.

MCN Team

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici