Ecoutez cet article

Julien Paluku Kahonga appelle les Congolaises et Congolais à la retenue, au calme et à la sérénité dans cette période de crise entre la RDC et le Rwanda, consécutive à l’agression du pays de Tshisekedi par celui de Kagame, a prévenu ses compatriotes d’éviter d’être instrumentalisés par l’ennemi en commettant des actes de violence, de chasse à l’homme. Car, explique-t-il, » la guerre se gagne diplomatiquement, politiquement et militairement…«

Le ministre de l’Industrie a fait usage des réseaux sociaux pour adresser à ses compatriotes son message de paix. Dans un court message sur son compte Twitter, l’ex-gouverneur du Nord-Kivu a invité les Congolais à l’acceptation mutuelle et à l’unité de tous face à l’agression rwandaise.

« Chers compatriotes, ne soyons pas l’instrument de l’ennemi en cette période d’agression. Nous devons sauvegarder la noblesse de notre lutte pour recouvrer l’intégrité du territoire. Non aux actes de violence, stigmatisation et haine. Personne n’a choisi de naître dans sa communauté« , a-t-il twitté.

Il a prévenu les Congolais empreints de patriotisme en les mettant en garde contre toute instrumentalisation menant à des actes de violence.

L’OPTION MILITAIRE PRIME SUR LA DIPLOMATIE ET LA POLITIQUE

» L’ennemi risque d’instrumentaliser certains d’entre nous à commettre des actes de violence, de chasse à l’homme en nous détournant de l’objectif principal, celui de la recherche des voies et moyens pour gagner cette guerre d’agression « , a alerté Julien Paluku cité par le media en ligne Ouragan.cd

.Pour le president national du Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC) la victoire d’une guerre, en plus sur le terrain miliraire, c’est aussi la diplomatie et la politique.

Aussi a-t-il rappelé aux Congolaises et Congolais des villes, territoires, cités, chefferies et villages que » la guerre se gagne diplomatiquement, politiquement et militairement et que les actes de violences dirigés contre telle ou telle catégorie de personnes peuvent faire perdre à notre lutte sa noblesse surtout que nous avons l’appui de toute la Communauté internationale à travers ses différentes structures « .

APPEL AU CALME, A LA SERENITE

D’où, son appel « à la retenue, au calme et à la sérénité « , tout en faisant foi aux stratégies montées par la République à travers ses différents échelons de pouvoir. Julien Paluku soutient l’option militaire comme toujours, combinée aux options politique et diplomatique qui excluent la haine ethnique, qui prend droit de cité lentement mais sûrement au sein de la société congolaise.

» Halte à la violence, halte aux appels à la haine, halte à la stigmatisation. La victoire est certaine « , conclut-il, assuré du triomphe des FARDC appuyées par le soutien tous azimuts de la population congolaise.

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les discours de haine, le secrétaire général des Nations unies, a rappelé que » les discours de haine incitent à la violence, sapent la diversité et la cohésion sociale et menacent les valeurs et principes communs qui nous rassemblent. Non seulement les discours de haine alimentent le racisme, la xénophobie et la misogymie, ils déshumanisent surtout les individus et les communautés.

Kléber KUNGU
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici