Écoutez cet article

Jean-Marc Kabund a eu une grosse gueule pour dénoncer la brutalité policière ayant émaillé, jeudi 28 juillet, sa procession vers le Parquet général près la Cour de cassation afin de répondre à la convocation du Procureur général.

Le désormais opposant au régime Tshisekedi a en plus été fier des militants de son parti qui se sont mobilisés tel un seul homme pour soutenir leur leader.

« Je tiens à remercier les membres de l’Alliance pour le changement qui m’ont accompagné hier au Parquet général près la Cour de cassation en bravant la brutalité des policiers embusqués tout le long de mon parcours. Abats la peur ! Que vive la lutte pour le changement en RD. Congo. Demain sera meilleur », a-t-il posté sur son compte Twitter.

Kabund, après près de 4 heures d’audition, a regagné libre son domicile. La prochaine audition est fixée au mardi 2 août 2022 pour continuer à éclairer la lanterne du PG au sujet des griefs qui pèsent sur lui, notamment l’infraction d’outrage au Président de la République.

Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici