Ecoutez cet article

Membre du FCC et ministre du Développement rural, Justin Bitakwira est pour l’instauration d’une « dictature positive en République démocratique du Congo ». Il a cité comme exemple le Rwanda où les résultats sont satisfaisants.

Il a développé cette réflexion lors de l’émission Point de vue, diffusée sur une chaîne de télévision privée émettant à Kinshasa.

Selon lui, l’enveloppe allouée à l’organisation des élections aurait pu servir au développement du pays.

L’homme regrette que la démocratie devienne une « compétition » en RDC, alors que c’est un « accessoire ».

Concernant la machine à voter, « avec ou sans cet outil », je suis sûr d’avoir 100 000 ou 200 000 voix à la députation nationale.

Pour lui, au regard de toutes les dépenses engagées pour le processus électoral, « il n’est pas question de reporter les élections même d’une seconde ».

Il soutient que plusieurs opposants ont peur des élections, au point que certains candidats à la magistrature suprême regrettent déjà leurs 100 000 $US, car ils savent très bien qu’ils ne seront pas élus.

MCP

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici