Écoutez cet article

Le secrétaire général de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), Jean Marc Kabund affirmé ce mardi 8 janvier 2018 « l’intérêt » d’une rencontre entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi à la veille de la passation du pouvoir à la tête du pays.

« Quant aux rumeurs faisant état d’un rapprochement entre le président sortant Monsieur Joseph Kabila et le candidat pressenti gagnant aux élections du 30 décembre 2018 en l’occurrence Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo, l’UDPS tient à préciser qu’elle s’inscrit dans la logique de la réconciliation nationale et s’oppose à cette politique de règlement des comptes et de chasse à l’homme. En tout état de cause, les deux personnalités ont intérêt à se rencontrer pour préparer la passation pacifique et civilisée du pouvoir », a déclaré Kabund au cours d’une conférence de presse au siège de l’UDPS à Limete.

Dans une interview au journal belge Le Soir le 5 janvier, Félix Tshisekedi avait rassuré que Joseph Kabila restera au pays et qu’il y aura pas de chasse aux sorcières.

« Il ne faudra pas se livrer à une chasse aux sorcières, nous devrons éviter les règlements de comptes. Lorsque nous nous trouverons dans un Etat de droit, nous aurons besoin de tout le monde. Il ne faut pas qu’il y ait des frustrations… Vous savez, les dissensions entre Congolais ne sont pas insurmontables.. Il faudra pardonner, tirer un trait sur le passé. Le nouveau leader du pays devra rassembler tout le monde et construire le Congo de demain. Il est temps de rendre espoir à une jeunesse qui doit être encadrée, bénéficier des richesses de son pays », avait-il dit.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

4 COMMENTAIRES

  1. Les congolais ne sont pas dupes. La vérité c’est que Mafa a gagné les élections avec un si grand écart par rapport à Shadary que même la tricherie ne peut ramener renverser la tendance. Pour Kabila, Mafa est in extremis hostile à lui et son entourage, voilà pourquoi Kabila veut faire passer fatshi qui est malléable et qui d’ailleurs est poursuivable pour faux et usage de faux diplôme dont il a fait mention sur le formulaire C1 de la CENI avant de déposer sa candidature. C’est bien ça la vérité, kabund arrête de tromper.

  2. La réconciliation nationale est un facteur important pour consolider la paix en RDCongo.
    Notre pays a accusé depuis l’independance à ce jour, un grand retard au développement. Nous avons besoin de nouvelles énergies pour diriger ce grand pays. Merci

  3. Au Congo rdc, il y’a pas paix ni développement sans réconciliation nationale.
    Savoir pardonner et rassembler pour travailler ensemble pour la réussite.

  4. Un bien mal acquis ne profite jamais, disent les sages. Si Martin Fayulu a gagné les élections il faut lui céder le fauteuil présidentiel. Vouloir faire passer Tshisekedi à la placei Fayulu est une injustice aux yeux de Dieu et source de conflits sanglants et malédiction pour le pays.
    Que Kabila reste démocrate jusqu’au bout !
    À César ce qui est à César !

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici