Ecoutez cet article

Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya met en garde les lieutenants de Moïse Katumbi qui profèrent des injures au chef de l’État et au parti présidentiel sur le soutien occulte qu’ils apporteraient à la proposition de loi Tshiani endossée par Nsingi Pululu à l’Assemblée nationale.

Augustin Kabuya promet une forte mobilisation de la base de l’UDPS disséminée à travers le pays pour rétorquer à ce qu’il qualifie d’ « importunités » en cas de récidive. »En quoi, l’UDPS et le chef de l’État sont-ils concernés par la proposition de loi de Tshiani déposée par le député Nsingi Pululu à l’Assemblée nationale ? Depuis quand Noël Tshiani et Nsingi Pululu sont-ils devenus membres de l’UDPS ? Ce n’est pas parce que Tshiani est kasaïen que d’office sa proposition de loi peut être attribuée à l’UDPS. Il y a plusieurs kasaïens qui ont travaillé avec Kabila et qui n’ont jamais soutenu l’UDPS. Comment Tshiani qui a été candidat président, aligné à la même compétition que nous, sans nous en laisser la moindre chance, peut-il être considéré comme notre allié ? Je dis à tous ceux qui veulent faire croire aux gens qu’ils aiment bien Moïse Katumbi d’arrêter d’importuner le chef de l’État et l’UDPS. Nous ne sommes pas concernés par cette proposition de loi. Notre silence n’est pas un signe de faiblesse. En cas de récidive, nous utiliserons les mêmes méthodes et mêmes moyens, nous nous mobiliserons pour donner une réponse proportionnelle à toutes leurs importunités », a tonné Kabuya.

Le numéro 2 de l’UDPS note que le chef de l’État n’a pas peur de compétir avec Moïse Katumbi aux prochaines élections de 2023. »Si ceux qui veulent rançonner et soutirer de l’argent au président de Ensemble pour la République pensent que l’UDPS a peur d’aller en compétition électorale avec Moïse Katumbi, c’est une vaste blague. Félix Tshisekedi est très tranquille, il n’a pas peur de compétir avec Moïse Katumbi qu’il a fait revenir au pays. Tout le monde le sait, c’est grâce à Félix Tshisekedi que Moïse Katumbi a recouvré son passeport et qu’il est rentré au pays avec tous ces flatteurs qui pensent bien se jouer du chef de l’État aujourd’hui. Comment l’UDPS qui a eu des démêlés avec ses anciens alliés du FCC au sujet du retour de Moïse Katumbi peut-elle aujourd’hui le combattre de manière sournoise ? D’ailleurs, si cela ne dépendait que de moi, je souhaite que Moïse Katumbi soit candidat aux élections, nous lui ferons voir que l’UDPS est une grande machine électorale, nous allons tout rafler sur notre passage », a-t-il prévenu.

La proposition de loi sur le verrouillage de l’accès aux fonctions de souveraineté du pays a été déposée jeudi 08 juillet au bureau de l’Assemblée nationale par le député Nsingi Pululu. Le camp Katumbi menace de quitter la barque de l’Union sacrée au cas où cette proposition serait inscrite à l’ordre du jour à l’ouverture de la prochaine session.

Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici