Écoutez cet article

« Le gouvernement de la République n’a reçu aucun bilan faisant état de mort d’hommes ce jour à Kalemie », a affirmé mercredi 12 décembre Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais. Il réagissait à la déclaration du candidat Martin Fayulu qui a affirmé que trois personnes ont été tuées par balles lors des échauffourées qui ont opposé ses partisans aux policiers.

Pour Lambert Mende Omalanga, « la coalition Lamuka se met sur orbite et veut amener tout le monde en bateau. Ils s’en prennent à tout le monde, même à leurs amis de l’opposition comme s’ils veulent créer un chaos dans le pays ».

Il ajoute que « le gouvernement mettra tout en œuvre pour mettre hors d’état de nuire tous ceux qui tenteront quelque chose ».

Pour le porte-parole du gouvernement, « s’il y a eu des tirs à Kalemie, le gouvernement initiera les enquêtes pour établir les responsabilités de tout un chacun ».

Lamuka avance un bilan de 3 morts

Au cours d’une conférence de presse le même mercredi dans la soirée à Kinshasa, le directeur de campagne de Martin Fayulu, Pierre Lumbi a avancé le bilan provisoire de 3 morts et des blessés.

Pierre Lumbi réaffirme la détermination de la Coalition Lamuka d’aller jusqu’aux élections.

Après des accrochages entre ses militants et les forces de l’ordre mercredi matin, Martin Fayulu a pu tenir son rassemblement de campagne dans la ville de Kalemie, province du Tanganyika.

Okapi

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici