Ecoutez cet article

Le président de l’Union pour la Nation Congolaise, « UNC », a déclaré ce vendredi 23 novembre 2018 à Jeune Afrique, que la désignation de Félix Tshisekedi comme candidat commun de l’opposition issu des pourparlers entre l’UDPS et l’UNC, était le choix que Moïse Katumbi clamait toujours.

« Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Moïse Katumbi a toujours dit que Félix Tshisekedi était son candidat. Nous présentons aujourd’hui le ticket qu’il souhaitait. Serait-il capable de mobiliser les autres pour nous rejoindre? Voilà la question. Car dès le départ, si l’opposition, réunie à Genève, avait annoncé le ticket Félix Tshisekedi-Vital Kamerhe, tout le monde aurait dit : « C’est fini pour Kabila, son candidat n’a aucune chance de passer », a déclaré Vital Kamerhe.

Parce que poursuit-il, c’est le peuple lui-même qui aurait alors pris en charge les bureaux de vote et surveillé tout le processus pour que son vote ne soit pas volé.

L’UDPS et l’UNC ont finalement décidé de faire route ensemble à travers la nouvelle coalition dénommée Camp du Changement, « CACH », dans le but de remporter l’élection présidentielle prévue le 23 décembre prochain.

Lire aussiVital Kamerhe : « Je me désiste en faveur de Félix Tshisekedi parce que c’est le ticket que toute la RDC attendait »

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici