Élie Mputu Kalumba, président provincial du parti politique Ecide de Martin Fayulu et coordonnateur de Lamuka au grand Kasaï dit avoir été victime d’agression ce dimanche 16/8/2020 à l’aube au centre-ville de Kananga. Selon Elie Mputu, ses agresseurs sont des combattants de l’Udps/Tshisekedi:

“J’ai été invité tôt ce dimanche matin à une des radios locales pour participer à une émission. Lorsque je suis arrivé devant l’immeuble derrière lequel se trouve la radio et que je m’apprêtais à payer le motard qui m’avait transporté, j’ai vu trois jeunes garçons que j’ai bien identifiés et qui font partie de l’entourage de monsieur Gabriel Ilunga, un cadre local de l’Udps. Ils ont commencé à me poser des questions sur les critiques mes prises de positions à propos du président Félix Tshisekedi et son parti” explique Élie Mputu couché son lit d’hôpital.

Et d’ajouter :

“quand je voulais leur parler, ils m’ont asséné plusieurs coups dont celui au couteau au-dessus de mon œil gauche”.

Élie Mputu accuse les combattants de l’Udps/Tshisekedi notamment monsieur Gabriel Ilunga, président de ce que l’on appelle “fédération unifiée” d’avoir orchestré son agression.

“Ils me reprochent d’avoir annoncé ma candidature au poste du gouverneur de province. Ils estiment que ce poste revient obligatoirement à l’Udps” argumente-t-il pour justifier son agression.

Joint au téléphone depuis Kinshasa où il se trouve, Gabriel Ilunga ne reconnaît pas les faits mis à sa charge :

“J’ai reçu des messages d’Elie Mputu ce dimanche matin. Il me dit que je n’ai pas étudié et que j’allais le rencontrer sur son chemin. On m’a dit qu’il a été victime d’agression. Je ne sais pas qui l’a fait. Je sais tout simplement que ce monsieur s’illustre ces derniers temps dans les injures contre l’Udps et le président de la République Félix Tshisekedi” explique Gabriel Ilunga.

Pour le moment, le président provincial de l’Ecide est admis dans un centre hospitalier pour des soins appropriés.

Sosthène Kambidi
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici