Écoutez cet article

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est la première institution à avoir officiellement annoncé qu’elle a été saisie en date du 20 février au sujet de la découverte du matériel électoral dans un véhicule, à la suite d’un accident qui s’est produit à quelques mètres de Tshikapa dans la province du Kasaï.

L’accident des véhicules a causé la mort de 4 personnes notamment le chauffeur et l’assistant du député Théo Kazadi. Plusieurs témoins ont noté que les kits électoraux ont été retrouvés dans l’une des voitures reconnue comme du député de l’Union Sacrée Théo Kazadi.

Cet élu du peuple est présenté comme frère de Guellor Ilunga, directeur de cabinet adjoint du 1er vice-président de la CENI, Bienvenu Ilanga.

Dans la province du Kasaï, Guellor Ilunga est celui qui est principalement soupçonné d’être à la manœuvre, en donnant des kits électoraux à son frère, pour favoriser son élection aux prochaines législatives.

La centrale électorale a, dans son communiqué du 22 février, invité les instances judiciaires et policières compétentes à faire diligence dans la recherche des coupable et que des sanctions sévères leur soient infligés.

Le président de la CENI qui a signé le communiqué, a également rappelé que ses matériels, kits d’enrôlement des électeurs, panneaux solaires comme batterie au lithium font l’objet de diverses convoitises. Dénis Kadima demande à la population de ne pas hésiter de dénoncer toutes pratiques inciviques et d’antivaleurs.

CL
Actu30

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici