Ecoutez cet article

C’est une ambiance inhabituelle observée ce vendredi 1er novembre 2019 dans certaines artères de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

En effet, les motocyclistes communément appelés “Wewa” protestent contre les assassinats récents de leurs collègues par des éléments de la Police Nationale Congolaise.

Au Rond-point Huileries par exemple, dans la commune de Lingwala, les motocyclistes interpellent leurs collègues qui transportent des clients et les obligent à les faire descendre.

Interrogé par 7SUR7.CD, un des protestataires affirment qu’ils en ont marre de ces tueries dont ils sont victimes.

“Ils nous tuent pourquoi ? Nous ne sommes par des ennemis des policiers. Nous ne faisons que notre travail. Trop c’est trop”, s’est indigné un motocycliste.

Pour rappel, le policier Kalambayi Kayembe Jean-Bosco du Groupe Mobile d’Intervention (GMI) a été condamné jeudi dernier, à la peine capitale et au versement d’une somme de 100.000 USD au titre des dommages et intérêts.

Ce policier a été reconnu coupable par le tribunal militaire/garnison de la Gombe du meurtre d’un moto-taximan, survenu le lundi dernier dans la commune de Kinshasa.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici