Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, n’a pas pris acte du sit-in prévu ce vendredi 4 septembre 2020 par les mouvements citoyens Lutte pour Changement (LUCHA) et Filimbi.

En effet, ces deux mouvements citoyens avaient projeté ce sit-in ce jour pour exiger le départ de l’ambassadeur Rwandais en République Démocratique du Congo.

Cependant, le gouverneur de la ville motive son refus d’autoriser cette manifestation du fait des mesures des restrictions édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) contre la covid-19.

“À cet effet, tout en louant le mérite de votre démarche, je ne saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des restrictions édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé ainsi que par les autorités du pays, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la covid-19”, a écrit le gouverneur de la ville le 3 septembre dernier aux coordonnateur de Filimbi et un membre de la LUCHA.

Par ailleurs, l’autorité urbaine a appelé le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise ville de Kinshasa et le bourgmestre de la commune de la Gombe à prendre chacun en ce qui le concerne, les dispositions conséquentes.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici