Écoutez cet article

Dans un document ce lundi 22 août dans les Petites heures du matin, l’entourage de Zoé Kabila, dénoncent ce qu’ils qualifient de complot mis en place par le service de l’urbanisme et habitat pour déloger l’ancien gouverneur du Tanganyika de sa résidence située sur l’avenue Likasi au numéro 4 , non loin de la DGDA sur la place Royale.

« Malgré la plainte et les documents de l’occupation légale de la parcelle présentés par ses avocats, des sources proches du Ministre d’État, ministre de l’Urbanisme et Habitat, confirment que la décision a été prise de déguerpir Zoé Kabila, ex gouverneur du Tanganyika, de ses bureaux non loin de la DGDA, près de l’hôtel de Diomi Ndongala » , a alerté notre source.

D’après elle, l’objectif est également celui d’ « humilier ce membre de la famille de l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila ».

Il y a quelques mois, plusieurs militaires tentaient d’évacuer ce jeune frère de l’ancien président de la République, Joseph Kabila, de ses bureaux de la Gombe, alors qu’ « il en est régulièrement et légalement propriétaire« , ajoute la même source.

Une plainte a été déposée en justice par ses avocats avant que ce dernier ne bénéficie d’un petit sursis.

Les proches de Zoé Kabila, révèlent que la réunion a été tenue « le jeudi dernier en présence des plusieurs autorités militaires, de la police et les agents du ministère de l’urbanisme et habitat ».

Siméon Isako
Cas-info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici