Ecoutez cet article

L’ambassade des Etats-Unis à Kinshasa rouvrira ses portes au public, ce mardi 4 décembre 2018, après une semaine de fermeture, a indiqué ce soir la représentation diplomatique dont les installations seraient sous une “menace terroriste”.

L’ambassade qui “travaille étroitement” avec le gouvernement de la RDC pour “répondre à une menace terroriste contre des installations du gouvernement américain à Kinshasa (…) sera rouverte au public le mardi 4 décembre”, souligne la représentation dans un message diffusé lundi soir sur ses pages.

Après avoir qualifié de “psychose inutile”, l’alerte donnée dimanche par l’ambassade, le gouvernement congolais a jugé “sérieuses” les menaces contre les installations de cette représentation diplomatique, située dans la commune de Gombe, non loin du quartier général de la MONUSCO, de l’ambassade de Chine et du siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Washington a dépêché, la semaine dernière, à Kinshasa, sa sous-secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires africaines, Elizabeth Fitesimmons.

Avec le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, la diplomate américaine avait évoqué la menace terroriste contre l’ambassade, mais rien n’avait filtré desdits échanges.

“Tout est fait pour que ce qui est projeté ne se réalise pas, en étroite collaboration avec les autorités américaines”, a rassuré samedi dernier lors d’un point de presse, She Okitundu, affirmant avoir échangé des “informations” avec la sous-secrétaire adjointe d’Etat “pour annihiler la menace qui est projetée”.

Christine Tshibuyi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici