Ecoutez cet article

Réunis du 14 au 18 juin 2021 à Kinshasa pour évaluer la situation actuelle du pays, les cardinaux, archevêques, évêques et administrateur apostoliques ont également insisté sur l’organisation des élections dans le délai constitutionnel.

Voici les recommandations de cette 58ème assemblée plénière de la CENCO rendues publiques ce lundi 21 juin par l’abbé Donatien Nshole :

Au président de la République :

– De promouvoir les initiatives favorisant l’unité nationale ;

– De veiller à la bonne représentativité géographique dans les institutions notamment en décourageant le tribalisme ;

– De mettre davantage l’armée dans le conditions qui lui permettent de répondre efficacement à sa mission de défendre et de sauvegarder l’unité et l’intégrité du territoire national et ;

– De poursuivre véritablement la lutte contre la corruption et l’impunité.

Au Parlement :

– De ne pas voter des lois qui préconisent la discrimination et menacent la cohésion nationale ;

– D’initier les lois qui détribalisent les institutions ;

– De ne pas abuser des immunités parlementaires pour échapper à la justice et ;

– D’améliorer sensiblement la loi électorale afin de rassurer la population de la crédibilité des élections en 2023.

Au gouvernement :

– De rééquilibrer les dépenses des institutions proportionnellement aux besoins de la population ;

– De promouvoir des projets de société qui renforcent l’intégration nationale, tels que la construction des routes nationales ;

– D’évaluer au niveau national le processus de la décentralisation et les moyens les plus efficaces de stabiliser les institutions provinciales et de les mettre au service de la population ;

– De veiller au respect du cycle électoral, gage de la démocratie et ;

– De revaloriser les fêtes nationales et les symboles forts de la Nation.

Au peuple congolais :

– De ne pas se laisser entraîner par des discours et des actions séparatistes, car c’est la cohésion qui permet de souder le pays même dans les épreuves ;

– De soutenir toute bonne initiative du gouvernement, au-delà des tendances politiques ;

– De lutter ensemble contre la pandémie du Coronavirus en respectant les gestes barrières et en se faisant vacciner afin de se protéger et de protéger les autres et ;

– De demeurer vigilant pour la tenue des élections en 2023.

À la communauté internationale :

– D’appuyer les projets promoteurs de la cohésion nationale ;

– D’évaluer le rôle des pays voisins de la RD-Congo dans la persistance des violences et des massacres et ;

– D’aider la RDC à lutter contre tous les mouvements fondamentalistes qui se déploient dans le pays.

Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici