Écoutez cet article

Le 30 décembre, témoins et observateurs ont suivi pas à pas la tenue du scrutin, participant même, pour les témoins, aux opérations de vote.

Dans son rapport sur le suivi du scrutin, la CENI révèle le nombre exact de ceux qu’elle a accrédités et les lieux, par province, où ils ont été déployés.

Un million et demi de témoins.

408.017 témoins ont été accrédités pour les partis politiques, 707710 pour les regroupements politiques, 104.796 pour les Indépendants et 263.613 autres témoins étaient sur le terrain (journalistes, etc…)

Le témoin représente les partis politiques, ils ont droit de regard sur le déroulement des opérations de vote et signent les PV qui leur sont remis.

157.099 observateurs

A l’inverse, l’observateur ne fait que voir si la forme de l’opération
Il n’a pas le droit au PV.

Mandatés notamment par la société civile et par la SYMOCEL, ils viennent principalement de la CENCO, qui en a dépêché 25181, partout en RDC, mais de manière inégale.

Des observateurs inégalement répartis.

La CENCO annonce, selon le rapport des évêques, avoir observé 39.082 bureaux de vote.

Selon le rapport de déploiement de la CENI, la CENCO a déployé principalement à Kinshasa, 4583 observateurs, soit 18,20%, dans le Kwilu, 13,26%, à l’Equateur, 8,12%, dans le Haut Katanga, 5,62% et dans la Tshopo, 5,51% de ses effectifs.

A l’opposé, elle n’en a déployé que 270 au Kasaï Oriental, 1,07%, encore moins au Maniema, 1,06% et au Sud-Kivu, 0,69%.

Elle n’a déployé que 89 observateurs au Kasaï Central et 8 dans la province du Kasaï, 0,03%.

Top Congo

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici