L’Assemblée nationale a rejeté ce lundi 16 avril 2018, la motion de défiance contre le ministre de la défense nationale Crispin Atama Tabe. C’était à l’issue d’un vote après une motion incidentielle initiée par la députée MP Vicky Katumwa qui a proposé le retrait de l’ordre du jour de cette motion, car, dit-elle, son examen sur « la place publique violerait le secret de défense ».

Au total 54 députés ont signé la motion initiée par le député Paul Muhindo qui accuse le ministre de la défense « d’incapacité et d’incompétence » pour stopper les tueries au Nord-Kivu et en Ituri.

Depuis la législature de 2006, toutes les motions de défiance initiées à l’Assemblée nationale n’ont jamais abouti. Elles ont été systématiquement contrées par des motions dites incidentielles provoquées par des élus de la Majorité présidentielle (MP) empêchant toute action tendant à sanctionner les membres du gouvernement.

Stanys Bujakera Tshiamala

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici