Ecoutez cet article

L’incendie des matériels de CCTV, CKTV et Ralik appartenant à l’Opposant Jean–Pierre Bemba, la composition définitive des Commissions permanentes du Sénat, le refroidissement au sein de la coalition FCC-CACH suite au coup de gueule entre les cadres de l’UDPS et celui du PPRD dominent l’actualité ce mardi.

«Les médias de Bemba réduits au silence ». Selon LE PHARE qui propose ce titre, Un incendie parti d’un split a anéanti les matériels de CCTV, CKTV et Ralik. Il importe de rappeler que c’est la 2ème fois que ces médias du président du Mouvement national de libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba sont victimes d’incendie, précise ce journal qui ajoute : « Cette fois-ci, on espère qu’on ne se limitera pas au simple constat d’incendie qui pousse d’ailleurs à des interrogations sur les origines. Et notre LE PHARE de s’interroger : «L’origine est-elle accidentelle ou criminelle».

Toujours au sujet de cet événement, « Incendie à CKTV, CCTV et RALIK : aucun mort, d’énormes dégâts matériels », se réjouit pour sa part FORUM DES AS. «Plus de peur que de mal, aucune perte en vies humaines mais d’énormes dégâts matériels », explique ce journal qui souligne en outre : « Un court-circuit serait à l’origine de cet incendie » en indiquant également : « Ce genre d’incendie n’est pas inédit en ce qui concerne ces entreprises proches du leader du Mouvement de libération du Congo (MLC). En 2006, un autre incendie géant avait déjà détruit les studios de ces mêmes médias ».

A propos de la composition définitive des Commissions permanentes du Sénat, « Voici la composition définitive des Commissions permanentes ! », s’exclame LA FORUM DES AS. Ce journal commente : « Alexis Thambwe Mwamba dit ” ATM “, le nouveau speaker surprend chaque jour qui passe par sa maitrise de la Chambre des sages dans la conduite des travaux. C’est ce qui est arrivé hier dans la salle des Conférences internationales, siège du Sénat, lors de la plénière consacrée à la constitution des Commissions permanentes. C’est le Rapporteur Kahumba Lofumba, qui a donné lecture de la composition définitive des Commissions permanentes du Sénat ».

S’en est alors suivie la motion d’information de Didier Mumengi qui a présenté son ouvrage intitulé “Manifeste pour un Sénat nouveau”, poursuit FORUM DES AS qui soutient : « Il s’agit en fait d’un puissant antidote aux velléités de dissolution du Sénat que ses détracteurs présentent comme une Institution superflue ». “Manifeste pour un Sénat nouveau” vient montrer le contraire en mettant en exergue le rôle de la Chambre de la mesure qu’a toujours jouée le Sénat dans l’examen minutieux de tout texte, écrit-il.

Alors que LA PROSPERITE titre pour ce même sujet : « Composition des commissions permanentes du Sénat : l’Assemblée plénière prend acte ». « L’Assemblée plénière du Sénat a pris acte de la composition des commissions permanentes et promet d’organiser dans les prochains jours les élections des Bureaux au sein des différentes commissions ; rapporte ce journal qui ajoute que : « Le Bureau du Sénat souhaite que le choix des membres du bureau des commissions permanentes ou encore de ses dirigeants, puisse tenir compte de l’aspect géopolitique ».

Au sujet du refroidissement au sein de la coalition au pouvoir, «Rupture entre FCC et CACH, Shadary à la manœuvre», titre LE POTENTIEL. La coalition FCC-CACH serait-il en train de passer l’épreuve du feu. Chaque jour qui passe, les deux partenaires étalent au grand jour les faiblesses d’une alliance qui ne tient qu’à un fil, constate ce tabloïde qui rapporte : « A Lubumbashi, Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, s’est attaqué, par mots voilés, à l’UDPS. Rendant coup sur coup, l’UDPS a réagi sans porter les gants ».

LE POTENTIEL constate : « On plus loin d’une rupture. En embuscade, le chef de l’Etat n’attend plus que le mouvement propice pour lancer enfin son plan de déboulonnage ».

Ainsi, relève –t-il encore : « Au-delà d’une rupture qui se profile, tous les scénarios sont possibles » Avant de conclure : « A malin, malin et demi ».

« Répondant à Ramazani Shadari, Jacquemin Shabani : L’UDPS se prépare aux prochaines élections avec de nouvelles ambitions », titre LA PROSPERITE. Dans une sorte de réplique, Jacquemin Shabani a exprimé la détermination de son parti, l’UDPS qui dit-il se prépare conséquemment pour participer et remporter les prochaines élections de 2023, signale ce journal.

Comme pour dire en gros, que l’UDPS entend conserver le pouvoir chèrement acquis après plus de 3 ans de lutte dans l’opposition, considère LA PROSPERITE.

Boni Tsala T.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici