Ecoutez cet article

Le Gouverneur de la Ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a réceptionné, mardi 8 février au parking de l’hôtel de ville, soixante nouveaux engins devant, dans un premier temps, couvrir l’assainissement de sept communes que compte le district de Funa, fruit d’un partenariat récemment conclu entre la Ville deu Kinshasa et une filiale turque, le Group Albarayk.

Il s’agit d’une première acquisition de l’ensemble des engins et matériels commandés grâce à l’appui du gouvernement central qui s’était engagé, depuis juin 2020, à soutenir le gouvernement provincial dans l’assainissement de la Ville de Kinshasa.

Ce premier lot est constitué de trente camions balayeurs électriques, dix gros camions bacs pour évacuation des immondices, dix compacteurs et dix camions bennes.

Le ministre national des Finances, Nicolas Kazadi et son collègue du Budget, Aimé Boji Sangara, qui ont rehaussé de leur présence cette cérémonie, ont félicité et encouragé l’autorité urbaine de Kinshasa pour cette acquisition, preuve, à les en croire, d’une gestion orthodoxe des fonds.

Devant presse présente à cette manifestation, la Commissaire générale en charge de l’Environnement de Kinshasa, Laetitia Bena Kabamba, a, au nom du Gouverneur de la Ville remercié le président de la République qui a bien voulu, au travers cet appui, faire bénéficier à la Ville de Kinshasa des engins de salubrité afin qu’elle devienne une ville attractive, rayonnante où il fait beau vivre.

« Le Gouverneur Gentiny Ngobila ne menage aucun effort pour matérialiser la vision du Chef de l’Etat. Nous calquons la vision Kinshasa bopeto sur le leitmotiv du Président de la République, le peuple d’abord. Et nous devons rendre effective cette vision sur l’étendue de la ville », a déclaré Laetitia Bena Kabamba.

Serge Mavungu
Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici