Ecoutez cet article

La visite du Pape François en RDC et au Soudan du Sud prévue du 2 au 7 juillet est reportée à la demande de ses médecins, indique le média Vaticanews.va/fr.

Ce média a repris du directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni: «Acceptant la demande des médecins, et afin de ne pas annuler les résultats des thérapies du genou encore en cours, le Saint-Père se voit contraint, à regret, de reporter le voyage apostolique en République démocratique du Congo et au Sud-Soudan prévu du 2 au 7 juillet, à une nouvelle date à définir».

Le souverain pontife, 85 ans d’âge, devait se rendre d’abord en RDC du 2 au 5 juillet dans les villes de Kinshasa et de Goma, avant de visiter Juba, au Soudan du Sud, du 5 au 7 juillet.

Depuis son élection en 2013, le Pape François s’est rendu à quatre reprises en Afrique, notamment au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique, en Égypte et au Maroc. Son dernier déplacement africain remonte à septembre 2019, lors duquel il s’était rendu au Mozambique, à Madagascar puis à l’île Maurice.

La RDC, pays de quelque 90 millions d’habitants, compterait 40% de catholiques, 35% de protestants ou affiliés aux Églises du réveil, 9% de musulmans et 10% de kimbanguistes (église chrétienne née au Congo), selon des estimations.

Le pays est un État laïc, mais la religion est omniprésente dans le quotidien des Congolais. L’Église catholique en particulier a parfois joué un rôle de premier plan dans la politique de RDC. La dernière visite d’un pape à Kinshasa remonte à août 1985, quand Jean-Paul II avait passé deux jours dans le pays qui s’appelait alors Zaïre et était dirigé par Mobutu Sese Seko.

Ce voyage apostolique allait être le deuxième du pape argentin à l’étranger en 2022, après sa visite à Malte prévue les 2 et 3 avril.

ACP

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici