Le présidium de Lamuka a changé un certain nombre de points dans son organisation. L’un des changements majeurs est la durée du mandat de son coordonnateur qui passe de trois à six mois. La première expérimentation de cette nouveauté se fera avec Martin Fayulu qui a pris officiellement la tête de la présidence tournante hier lundi 12 octobre. Il succède ainsi à Adolphe Muzito.

Ces changements se font en considérant ” la nécessité d’adapter l’organisation et le fonctionnement de LAMUKA aux circonstances et impératifs politiques actuels “.

Le Coordonnateur représente et engage la Plateforme LAMUKA auprès des tiers. Il en est aussi le Porte-parole.

Il mène des actions et/ou fait des déclarations au nom de LAMUKA après concertation préalable au sein du Présidium.

” Toutefois, chaque Membre fondateur ou adhérent garde son autonomie ainsi que sa liberté d’actions et peut se prononcer politiquement en son nom propre, à celui de son parti ou de son regroupement politique, dans le strict respect des quatre axes fondamentaux de LAMUKA “, explique la plateforme qui ajoute qu’à la fin du mandat du Coordonnateur en exercice, la passation des pouvoirs est automatique. Elle n’est pas sujette à une cérémonie officielle.

Forum des As

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici