Félix Tshisekedi vient de lancer ce samedi 19 octobre à Kinshasa, la campagne Kin – Bopeto (Kinshasa Propre). La cérémonie s’est déroulée dans la commune de Bandalungwa devant plusieurs personnalités. Dans son adresse, le chef de l’État a demandé à la population de renoncer à l’insalubrité.

« Parfois, les maladies que nous connaissons ici, c’est à cause de nos comportements. Ce n’est pas un mauvais sort, souvent c’est à cause de la mauvaise gestion des immondices », a-t-il affirmé.

Le Chef de l’État a lancé un défi aux habitants de Bandalungwa et à tous les congolais de prouver qu’ils sont réellement souverains.

« Vous demandez que nous luttons contre le vol, la corruption, le détournement et nous vous demandons également de changer des mentalités. Notre priorité, c’est le peuple d’abord, mais le peuple doit prouver sa souveraineté. Il faut dans ce cas être à votre propre contrôle. Vous devez nous dire comment vous voulez que le pays marche (…) En lançant Kin-Bopeto, nous lançons également un message très fort à tout le pays », a-t-il indiqué.

Kinshasa est comptée parmi les capitales les plus sales d’Afrique. Pour l’assainir, hôtel de ville promet de mobiliser près de 30 camions pour ramasser les immondices dans toutes les 24 communes.

Les autorités ont également instauré un Salongo obligatoire chaque dernier samedi du mois. Dans certaines municipalités comme à Lemba, le bourgmestre a annoncé la mise en place la semaine prochaine d’une brigade de salubrité qui sera chargée de faire la porte-à-porte pour se rassurer que les conditions hygiéniques sont bien respectées.

Cas-Info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici