Ecoutez cet article

Les habitants de l’avenue Cocotier au quartier Nsakala Nsimba (Baobab) dans la commune de Nzanza au Nord-Est de la ville de Matadi se sont réveillés mardi 09 février sous le choc.

L’un de leurs, Luyindula Kitantu, 46 ans, chauffeur d’un élu local, a été froidement abattu à son domicile par des bandits armés non autrement identifiés.

L’infortuné a succombé de ses blessures après que l’un des malfrats lui a logé deux balles à l’abdomen. Acheminé d’urgence à l’hôpital général de référence de Kinkanda, les médecins n’ont fait que constater le décès.

Le crime a eu lieu vers 3 heures du matin dans la nuit de lundi 08 à mardi 09 février 2021. Des voleurs à mains armées ont, à l’aide dune lame de scie métallique, réussi sectionner une bonne partie de la porte. Mais le mouvement suspect a été vite repéré par les occupants de la maison qui, sortis de leur sommeil, ont commencé à crier aux voleurs pour alerter le voisinage. La clameur s’est étendue sur l’ensemble du quartier.

Piqué au vif après avoir échoué à dévaliser la maison, l’un des criminels a résolu de tirer sur le pauvre qu’il voyait à travers la porte, avant de s’enfuir.

Dans cette situation de confusion, ils n’ont plus accédé à l’intérieur de la maison. Les bandits ont quitté le lieu en trombe sans rien emporter de peur d’être surpris par la population.

Le bourgmestre de la commune de Nzanza, Nour Lukombo a indiqué que la douille récupérée sur le lieu du crime prouve bel et bien que les malfrats étaient munis d’une arme de guerre. La recrudescence de l’insécurité inquiète la société civile locale.

« La situation reste préoccupante avec la succession de cas d’attaque à mains armées dans la ville de Matadi », s’est plaint dans une interview à Ouraganfm.cd, Didier Mambueni, un acteur majeur de la société civile du Kongo Central.

Deux semaines passées, un policier a été assassiné et jeté à quelques mètres de son poste de garde, au pont Nkala Nkala sur la voie qui mène au port maritime international de Matadi. Et le week-end passé, le corps d’un jeune homme a été retrouvé pendu aux environs du rond-point Buima dans la commune de Matadi.

Entre-temps, les enquêtes sont en cours pour rechercher les auteurs du crime de Cocotier. Le corps de la victime est gardé à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinkanda. Feu Luyindula Kitantu fût chauffeur du député provincial Ruphin Kisilu, suppléant du ministre national sortant chargé des Relations avec le Parlement, Déo Nkusu Kunzi Bikawa à l’Assemblée provinciale du Kongo Central.

Pierre Mvika
Ouragan fm

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici