Ecoutez cet article

Dans un communiqué rendu public le mardi dernier à Kinshasa, la conférence des présidents du Front Commun pour le Congo (FCC) est revenue sur la grève des enseignants et du personnel de santé qui paralyse la République Démocratique du Congo.

Sur ce , la famille politique de l’ex président Joseph Kabila invite « instamment » le gouvernement à répondre à toutes ses revendications « légitimes », afin de ne pas préjudicier la scolarisation des enfants et la santé des congolais.

« Le FCC est tout autant préoccupé par le non paiement à date des salaires des fonctionnaires de l’État pour le mois d’octobre, ce qui a pour effet d’accroître la pauvreté et la précarité, et de mettre davantage en exergue le caractère injuste et inhumain de la taxe dénommée RAM, ainsi que l’urgence de sa suppression pure et simple », rapporte le FCC

En rappel , le gouvernement de la République fait face à la crise sociale marquée souvent par des grèves dans plusieurs secteurs de la vie nationale notamment l’enseignement, la santé, fonctionnaires souvent en grève pour exiger au gouvernement l’amélioration de leurs conditions de vies et de travail. Des discussions sont en cours entre le ban syndical et le gouvernement pour tenter de trouver des solutions à ces problèmes.

Abed Masiri
Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici