Ecoutez cet article

Un véritable remue-ménage. C’est du moins ce que l’on peut dire pour l’instant. Le Vice premier ministre et ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde a signé un arrêté nommant à titre provisoire des commandants et leurs adjoints à la légion nationale d’intervention, Ex PIR, l’Unité de protection des institutions et hautes personnalités et à la direction des écoles et formations.

Dans cette vague de nominations, le commissaire supérieur principal Mushitu Munanga Marshal est nommé commandant de la Légion nationale d’intervention (LNI) et Mukinzi Kapita comme chef renseignements généraux.

Pour l’Unité de protection des institutions et hautes personnalités (UNPIHP), le commandant divisionnaire adjoint Dodo Tshinyama Itambo est nommé commandant de l’unité. Il sera secondé par Mizo Lingbangbao comme adjoint des opérations, Lisangi Nkumu comme adjoint appui et gestion et enfin, Tshibangu Tshiabumana Ben comme commandant groupe protection.

En ce qui concerne la direction des écoles et formations, le commissaire supérieur principal Eboleya Mayenge Pierre prend le commandement de l’école de police dirigée jusqu’ici par Célestin Kanyama.

Matin Infos / MCP

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. CEst un pays riche beau et plein de personnes capable et intelligente mais lesdirigeantsi Sri plaisent à faire des nominations qui ne vont rien changer aux difficultés quotidiennede la populations congolaises qui reclame à corps à cris un bien être social, économique, culturel, et moral.ouvrez les yeux messieurs les responsables politiques à commencer par le président de la République. Faites du bien à ce peuple et traite le comme il le faut!respecter le svp! Servez ce peuple et non se servir!faites des routes.des écoles des hôpitaux des bibliothèques
    des lieux de rencontré intellectuels culturel à porte de chaque congolais pour l’épanouissement de chacun. Alors là, le peuple vous reconnaitrons, d’une seule voiX comme étant des dirigeants politiqu’es militaires et sociaux ayant le souci dun bien être de sapopulation. LA CRITIQUE ET AISÉ MAIS L’ART EST DIFFICILE ! !
    Chaque président ,que vous le vouliez ou pas ,à mis un plus à son édifice. Les difficultés ne manquent pas mais soyez respectueux et avançons plutôt que vouloir clouer au pilori l’autre, pour distraire les gens

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici