Écoutez cet article

Après la réunion du Gouverneur de la ville avec les Commandants des commissariats urbains de la police, en date du mercredi 17 février, hier mardi 22 février 2022, c’était le tour du Commissaire provincial de la police nationale congolaise, le Général Sylvano Kasongo, de s’entretenir avec eux et leurs collègues de la police de roulage, à l’Hôtel de ville de Kinshasa. En sus, il leur a demandé d’aller se préparer pour maintenir l’ordre public et au besoin l’imposer.

Au menu, la sécurité urbaine, les marchés pirates, la salubrité publique, les tapages, les embouteillages…. ainsi que l’accompagnement de la police pour faire appliquer les instructions de l’autorité urbaine.

Le Sommet de Kinshasa des Chefs d’Etat africains du 23 au 24 février 2022 n’était pas en reste.

Le Général Kasongo a tapé du poing sur la table pour rappeler à la population kinoise, particulièrement aux tenanciers des bars, des discothèques, aux DJ, aux responsables des églises,…. tout tapage devrait cesser à partir de 21 heures. Toutes les communes de la capitale sont concernées, car la levée du couvre-feu ne veut pas dire libertinage. La police doit faire son travail afin d’assurer la quiétude de la population 24 heures sur 24 heures. Dans cette lutte contre les tapages nocturnes et diurnes, les chefs des rues, les chefs des quartiers et les chefs de municipalités sont impliqués.

Ainsi, la police est instruite pour saisir tous les instruments musicaux qui perturbent la quiétude de la population. Il leur a rappelé au passage, les édits du Gouverneur qui interdisent formellement les tapages nocturnes et diurnes dans la capitale.

S’agissant des marchés pirates qui encombrent les voies publiques, il a demandé aux commandants CIAT/urbains d’instruire les policiers de les évacuer, et au besoin d’arrêter les vendeurs.

Tout en déplorant l’incident de Matadi-Kibala ainsi que celui survenu le lundi 21 février au beach Ngobila dans la commune de la Gombe, il leur a demandé d’agir en toute responsabilité.

Le Général Kasongo est revenu abondamment sur l’arrivée à Kinshasa des Chefs d’Etat africains, notamment de l’Afrique du Sud, Burundi, Ouganda, République Centrafricaine, Congo-Brazzaville, … pour un sommet. C’est dans de ce cadre qu’il leur a demandé de travailler en synergie mais dans la discipline pour bien accueillir les hôtes du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, jusqu’à la fin du sommet.

Pour ces deux jours spéciaux, une période de courtoisie routière est accordée aux conducteurs, quitte à ces derniers de ne pas en abuser.

L’objectif poursuivi est de rendre fluide la circulation, en vidant les voies publiques de tous les marchés pirates, et éventuellement des embouteillages inutiles et des vendeurs ambulants, surtout pendant le passage des cortèges des chefs d’Etat et des gouvernements africains invités par le Président de la RDC.

A la population, le Général leur a demandé de réserver également un accueil chaleureux aux hôtes de marque du Chef de l’Etat, ne se montrant très disciplinés et courtois, surtout lorsque l’on se retrouver sur la voie publique pendant leur passage.

Jean-René Ekofo
Le Phare

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici