Ecoutez cet article

Un proche du juge Raphael Yanyi Ovungu, président du procès de Vital Kamerhe, aux côtés de l’homme d’affaires libanais Jammal Samih et de Jeanot Muhima, affirme que ce dernier n’était pas du tout malade.

« Il était bien portant. Il n’était pas du tout malade. Nous avons passé du temps ensemble ce mardi dans la journée où nous abordions plusieurs dossiers. A aucun moment il m’a semblé souffrir. Son décès est plus qu’étrange. Nous n’allons pas laisser passer cela », affirme un juge qui a requis l’anonymat à Politico.

Raphaël Yanyi a rendu l’âme cette nuit à Kinshasa. « Il a piqué une crise vers une heure du matin. Le temps de l’acheminer vers le centre hospitalier Nganda, il n’a pas survécu « , rapporte une source judiciaire à Politico.

Politico

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici