Écoutez cet article

Le ministère public a pris son réquisitoire dans l’affaire opposant Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint du parti politique de Joseph Kabila ( PPRD), à Armand Kabambi, un jeune de cette même formation politique, hier lundi 7 mars, au Tribunal de grande instance de la Gombe. L’organe de la Loi a demandé que Ferdinand Kambere soit condamné à la peine de mort pour l’infraction de tentative de meurtre contre Armand Kabambi.

Au cours de l’audience, Ferdinand Kambere a plaidé non coupable. Il a réaffirmé son innocence et réclamé son acquittement.

Ses avocats parlent d’un procès « téméraire et vexatoire« . « Le ministère public a évité d’entrer dans le fond du droit. Il y avait même contradiction entre messieurs Nyabirungu, principal témoin et Kabambi. Il n’y a aucun élément constitutif de l’infraction de tentative de meurtre« , a déclaré Me Papy Mutela au sortir de l’audience.

A la fin de l’audience, les juges du Tribunal de grande instance de la Gombe ont pris l’affaire en délibéré, en promettant de rendre le jugement le 17 mars 2022.

Ferdinand Kambere a été arrêté et transféré à l’ex prison centrale de Makala le 22 décembre 2021 pour coups et blessures volontaires contre son camarade du parti Ardent Bukasa Kabambi.

Après instruction et requalification des faits, les juges du TGI ont décidé de le poursuivre plutôt pour l’infraction de tentative de meurtre, punie de la peine de mort par le Code pénal congolais.

Orly-Darel NGIAMBUKULU
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici