Ecoutez cet article

Le Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) a pris acte ce mardi 2 avril 2019 de l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête du pays.

« La paysage politique à géométrie variable résultant de dernières élections présidentielles et législatives est embarrassant (…) toutefois, à l’instar de l’Union africaine, de la CENCO et de bien d’autres observateurs, le MLP prend acte de l’avènement à la présidence de la république, d’une personnalité issue d’un parti historique de l’opposition », a déclaré Franck Diongo, président national du MLP au cours d’un point de presse.

Le parti de Diongo invite le chef de l’Etat au respect de la constitution.

« Le MLP considère, jusqu’à ce jour la République Démocratique du Congo n’a qu’un seul Président à savoir, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qu’il n’exhorte qu’à diriger le pays selon la constitution et les lois ».

Le MLP s’était retiré du processus électoral à cause de « l’impartialité des organisateurs des élections » qui ne permettait pas de tenir les scrutins « libres, transparents, crédibles et répondant au minimum des standards internationaux ».

Le Mouvement Lumumbiste Progressiste est membre de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement de l’opposant Moïse Katumbi qui avait soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle de décembre 2018.

Auguy Mudiayi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici