C’est ce vendredi 14 août 2020 que s’ouvre devant la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe le procès de Fulgence B. Lobota, directeur général du Fonds d’Entretien Routier (Foner) et Benjamin Wenga, directeur général de l’Office des Voiries et Drainage (OVD), tous deux en détention.

Le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe avait condamné chacun d’eux , mardi 23 juin dernier, à 3 ans des travaux forcés. Dans la même affaire, Modeste Makabuza, patron de la Société Congolaise de Construction (SOCOC) a écopé d’un an des travaux forcés. Il a été reconnu coupable de complicité de détournement. Les deux directeurs généraux avaient été reconnus coupables de détournements des deniers publics.

Pour rappel, Fulgence Bamaros DG du FONER est accusé d’avoir détourné 12.500.000 USD destinés aux travaux de voiries dans les villes de Goma et Bukavu, que devait réaliser SOCOC. Selon le parquet général, cet argent était logé à la banque TMB pour le compte de la SOCOC, sous forme de traite. Il s’est retrouvé entre les mains de F. Bamaros sans trace, ni facture, ni réception des travaux visibles dans les livres de caisse de l’OVD.

Quant à Benjamin Wenga, DG de l’OVD, il lui est reproché d’avoir participé activement à la commission de l’infraction de détournement des fonds en signant avec SOCOC un contrat de 30 millions de dollars, alors que cette société n’avait pas encore exécuté par préfinancement les travaux de voiries précitées.

Leurs conseils respectifs avaient interjeté appel, après avoir plaidé sans succès pour leur acquittement en première instance.

Tridon Ilunga

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici