Ecoutez cet article

Selon des sources, le souverain belge reviendra, dans ce discours très attendu, sur des « regrets » déjà exprimés dans la lettre qu’il avait envoyée en 2020 à l’occasion du 60ème anniversaire de l’Indépendance de la RDC. Mais aussi présentera des excuses sincères concernant la dure période coloniale…

Kinshasa a offert au Roi Philippe et à la reine Mathilde un accueil chaleureux, digne de leur rang, hier mardi 7 juin. Le couple royal belge a été accueilli au pied de l’avion par le président Félix-Antoine Tshisekedi et son épouse Denise Nyakeru. Puis une longue haie d’honneur de personnalités politiques et religieuses les a conduits à une troupe de danseurs traditionnels Pende. Au nombre de personnalités qui ont effectué le déplacement de l’aéroport de N’Djili il y avait le Premier ministre Sama Lukonde et les speakers des deux chambres du Parlement.

A la sortie de l’aéroport, des milliers de Kinois se sont massés le long du Boulevard Lumumba pour saluer le passage du couple royal. Des photos du Roi Philippe et de la Reine Mathilde flottaient au vent dans les rues de la capitale.

Le monarque et son épouse sont en République Démocratique du Congo pour une visite d’État de six jours. Ils sont accompagnés par le Premier ministre Alexander De Croo, la ministre de la Coopération au développement Meryame Kitir et le secrétaire d’Etat à la Politique scientifique Thomas Dermine.

Reportée à deux reprises, d’abord à cause de la persistance de la pandémie de Covid-19 en 2020, ensuite du fait de la guerre en Ukraine deux ans plus tard, le voyage du couple royal belge en République démocratique du Congo peut s’est finalement matérialisé. A la grande satisfaction de toutes les parties.

Hier soir, le couple royal a été reçu par le président Tshisekedi et son épouse pour un dîner en tête-à-tête.

Selon le programme rendu public par le Protocole d’Etat, il devrait débuter la journée de ce mercredi 8 juin par un dépôt de gerbes au monument aux Anciens combattants de la Force publique, et la décoration à la plus haute distinction du caporal Albert Kunyunku, dernier ancien combattant Rd congolais encore vivant enrôlé dans la force publique lors de la seconde guerre mondiale.

A noter aussi que dans la série d’activités de cette journée de mercredi 8 juin, il y a l’entretien au Palais de la nation avec le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo. Ce n’est pas tout. Le programme prévoit également que le souverain belge puisse s’adresser à la Représentation nationale à l’Esplanade du Palais du peuple.

Mais que va dire le Roi Philippe dans son speech, du reste très attendu? Il y a deux ans quand le Roi Philippe n’a pu venir au Congo pour célébrer l’indépendance, le monarque avait alors écrit au chef de l’État une lettre mémorable, dans laquelle il exprimait «ses plus profonds regrets» pour les «souffrances» infligées au Congo. Reviendra-t-il dessus ? Attendons voir.

Après Kinshasa, le couple royal belge se rendra à Lubumbashi, où le roi devra s’adresser aux étudiants de l’Université de Lubumbashi. Par la suite, la délégation belge se rendra à Bukavu au Sud-Kivu pour rencontrer le prix Nobel de la paix 2018, Dr Denis Mukwege.

Cette visite en RDC du Roi des Belges, expliquait le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères lors d’un briefing presse, s’inscrit dans le cadre du réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays depuis l’accession au pouvoir de Felix Tshisekedi, souligne le Palais. En 2019, le successeur de Joseph Kabila avait consacré sa première visite en Europe à la Belgique.

Didier KEBONGO
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici