Écoutez cet article

Les avoirs du Congolais Sindika Dokolo et de son épouse Isabel dos Santos, fille ainée de l’ancien président angolais José Eduardo dos Santos, ont été gèles provisoirement lundi 30 décembre dernier par le tribunal de Luanda, à la suite de graves accusations d’achats frauduleux des actions notamment de l’opérateur téléphonique Unitel et de la société pétrolière portugaise Galp.

L’épouse de Dokolo, présentée comme la femme la plus riche d’Afrique, était la PDG de l’entreprise publique du pétrole (Sonangol) jusqu’en novembre 2017.

Dans l’ordonnance du tribunal fondant l’injonction, il est expliqué que « les prévenus cachent les actifs obtenus aux frais de l’État, les transférant à d’autres entités ».

La décision du tribunal provincial de Luanda a été prise deux jours avant Noël. L’annonce a été faite lundi et relayée ce mardi 31 décembre par la presse angolaise.

Sindika Dokolo est un homme d’affaires congolais et gendre de l’ancien président angolais José Eduardo dos Santos. Il est l’initiateur mouvement citoyen « Les Congolais Debout » lancé en 2017 pour « sauver la RDC».

Christine Tshibuyi
Actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici