Les cadres d’Ensemble pour le changement se sont mobilisés hier mardi 21 mai autour de leur leader, Moïse Katumbi. Réunis dans sa résidence, à Lubumbashi, les membres du Bureau politique et du Caucus des femmes ont pris part à une rencontre de prise de contact, après le bain defoule impressionnant enregistré la veille. Au cours de cette réunion, le porte-étendard d’Ensemble a révélé qu’il est revenu au pays pour un triple objectif : le réconfort, la paix et la réconciliation, atteste un de participants à la rencontre. L’occasion a été propice pour lui décerner un monument à son effigie.

C’est tout surpris que Moïse Katumbi a appris la nouvelle du monument érigé dans sa résidence. Aussitôt la réunion finie, il est allé dévoiler et contempler cet ouvrage d’environ 2,50 mètres, planté devant l’entrée de son domicile. Bien entendu, au regard de cet ouvrage d’environ 2 mètres, Moïse Katumbi s’est senti visiblement réconforté et détendu.

“Nous avons tenu à cet effet à manifester notre reconnaissance à notre leader”, a lâché, tout heureux, un cadre de Lamuka. “C’est pour nous, dit-il, un signe de notre attachement à lui. Raison pour laquelle il n’a cessé de manifester son vœu de voir la RDC décoller”.

UN SYMBOLE DU COMBAT DE MOÏSE KATUMBI

Haut d’environ 2,50 mètres, la statue dorée, scrutée à l’image de Moïse Katumbi, représente un guerrier qui brise les chaînes.”C’est donc pour nous le symbole de la liberté, de la cohésion nationale et de la détermination à relever les défis. C’est du moins le message véhiculé par cette sculpture inspirée de la culture des peuples Bayeke, Balamba…”, a commenté à ce propos Chérubin Okende, Secrétaire général d’Ensemble, fier de voir que “le paria été gagné”.

“Cette statue symbolise le combat de Moise Katumbi. Elle salue la résistance de notre leader qui a lutté pour se dégager de chaînes de l’intolérance, de la dictature, de la privation des libertés, de la violation des droits de l’homme… pour l’intérêt général”, a souligné à ce propos Moïse Moni Della, Secrétaire général adjoint d’Ensemble.

Au terme de cette rencontre, Moïse Katumbi s’est livré aux séances photos avec tous les cadres – hommes et femmes – d’Ensemble pour le changement, juste devant le monument.

Yves Kalikat
Forum des As

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici