Ecoutez cet article

Le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu le Général de brigade Sylvain Ekenge dénonce le déploiement des 500 militaires rwandais aux côtés de rebelles du M23 à Tchanzu, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. L’annonce a été faite hier mercredi 8 juin à travers un communiqué du Gouvernement.

D’après le lieutenant Sylvain Ekenge, les 500 militaires déployés par le Rwanda sont des Forces Spéciales. Ils sont tous porteurs d’armes, habillés d’une nouvelle tenue de couleur vert-noir et coiffés de casques estampillés « Force Spéciale ».

« L’armée rwandaise a changé sa tenue militaire pour dissimuler sa présence sur le territoire congolais« . Les autorités militaires congolaises s’étonnent, par ailleurs, du fait que « le mouvement rebelle du M23 s’attaquent aux forces onusiennes en blessant trois casques bleus« .

Le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu appelle, dès lors, la population congolaise à la vigilance et à dénoncer la présence de toute personne porteuse d’arme et habillée en tenue vert et noir.

Après l’accalmie, les Forces armées de la RDC et les rebelles du M23 ont repris les combats le lundi 6 juin. Ces affrontements se sont poursuivis le mardi 7 juin avant que les deux camps observent une nouvelle trêve.

Rachidi MABANDU
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici