Écoutez cet article

Les gouverneurs des 26 provinces de la RDC ont signé, ce mercredi 1er août 2018, la charte constitutive du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme électorale placée sous la direction de Joseph Kabila.

André Kimbuta de Kinshasa, Julien Paluku du Nord-Kivu, Alphonse Ngoy Kasanji du Kasaï Oriental, Célestin Pande Kapopo du Haut-Katanga, Denis Kambayi Cimbumbu du Kasaï Central et Richard Muyej de Lualaba ont tous adhéré à la plateforme dirigée par Kabila.

“Le Front est constitué de ceux qui veulent devenir des remparts pour protéger le Congo. Aussi de ceux qui pensent que les querelles nous ont fait reculer, et qu’il est temps que nous puissions nous rassembler pour aller à la rencontre de notre peuple, lui faire une offre nouvelle. L’offre d’un renouveau mental qui va permettre de tirer des leçons du passé et se mettre la main dans la main pour travailler”, a commenté Néhémie Mwilanya, directeur de cabinet du président de la République et membre au comité stratégique du FCC .

Quelques personnalités religieuses dont Mgr Marini Bodo, ancien président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), ont également apposé leurs signatures sur cette charte.

Il s’agit ainsi de la quatrième série d’adhésion massive au FCC. Presque tous les membres du gouvernement, les partis et regroupements politiques dirigés pour la plupart par les membres de l’exécutif national, et quelques autres personnalités scientifiques et indépendantes, y sont membres.

Stanys Bujakera Tshiamala

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici