Ecoutez cet article

La Commission de gestion de la Ligue nationale de football a conféré avec les clubs ce jeudi 15 mars. Il était question d’harmoniser les vues avant l’entame de la 2ème phase du championnat, les Play Off.

Les deux parties se sont convenues de démarrage cette 2ème phase le mercredi 21 mars comme communiqué dans le calendrier. D’autres soucis également ont été abordés concernant notamment l’arbitrage et les moyens avec la cagnotte mis par le sponsor qui sera partagé équitable.

« Les sociétaires de la Linafoot sont heureux de cette initiative qui les a invités pour cette réunion avant l’entame des Play Off. Plusieurs points ont été abordés au cours des échanges qui ont été fructueux. Nous sommes revenus sur le problème de l’arbitrage. La Linafoot estime que si l’arbitrage n’est pas bon, tout va être gâché. Cela voudrait dire qu’elle prendra des sanctions contre les arbitres qui ne vont pas appliquer les lois du jeu. Nous avons abordé également le problème des moyens qui posent toujours. L’argent octroyé par le sponsor est de 500 milles dollars. Dans cette somme, les clubs vont se partager 200 milles dollars soit 100 milles pour les clubs et les 100 autres pour l’organisation des Awards. La Linafoot ne restera qu’avec 300 milles, ce qui n’est suffisant au regard de ces dépenses qui sont estimées à 700 milles dollars », a déclaré, Patrick Banashayi, le secrétaire de l’AS V.Club et porte-parole des clubs à cette réunion.

Comme prévu, les dirigeants de cette commission auront une autre rencontre ce vendredi 16 mars avec l’autorité de tutelle, la Fédération congolaise de Football Association (Fecofa).

Fonseca Mansianga

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici