Ecoutez cet article

L’Assemblée nationale a adopté, mardi 14 juin, le projet de loi portant habilitation après une forte tension observée.

Les voix s’élèvent au sein même de l’Union sacrée après ce vote par les parlementaires.

Membre de l’Union sacrée, le député Eliezer Ntambwe n’est pas du tout favorable à ce projet de loi bien qu’adopté. Il estime que le Parlement devrait aller au-delà du 15 juin pour vider certaines questions majeures.

Présents à cette plénière, 375 sur 395 députés ont voté oui, 16 non et 3 autres se sont abstenus.

Durant ces trois mois de vacances parlementaire qui débute, ce mercredi 15 juin, le gouvernement a la possibilité de légiférer sur les matières telles que l’état de siège, le projet de loi sur la programmation militaire 2022-2025, la mise en place du cadre légal relatif à la promotion de l’entrepreneuriat, l’artisanat et la ratification de certains accords de coopération et de partenariat.

Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici