Ecoutez cet article

La majorité au pouvoir fragile par sa nature, est en voie de s’éclater suite à la proposition de loi Tshiani, qui divise les partis au pouvoir (Union sacrée).

D’un coté, le président de l’Ensemble pour le changement Moïse Katumbi, menace de quitter le navire, une fois que la loi Tshiani sera programmée à l’assemblée nationale, pour être débattue.

D’un coté coté, Noël Tshiani rassure que sa proposition de loi sera programmée pour débat en septembre, pour nettoyer les écuries d’infiltrations dans les postes des souverainetés en RDC.

» Comme en Zambie, ne pourra être candidat à la présidence de la République qu’un citoyen congolais de père et de mère », suggère l’auteur de la loi sur la » congolité ».

Les éléments ci-haut cités, contribuent à l’éclatement dans les prochains jours de la majorité au pouvoir ( Union sacrée).

Le départ Moïse Katumbi et les siens, aura t-il un impact considérable dans le fonctionnement de la majorité au pouvoir ? se demande la population.

Emmanuel Sandalay
Objectif info

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici