Écoutez cet article

Le député Claudel Lubaya, président de l’Alliance des Mouvements du Kongo et de l’UDA Originelle, estime que Joseph Kabila a « manqué son dernier rendez-vous avec l’histoire » en se taisant sur son avenir politique dans son discours devant les deux chambres du parlement ce jeudi 19 juillet 2018.

« Ce soir, à contre-courant de la marche de l’histoire, Joseph Kabila a fait le choix égocentrique, celui de sacrifier la nation toute entière pour sa survie personnelle. En violant ainsi son serment solennel maintes fois répété, il vient de rompre définitivement l’ordre constitutionnel issu de Sun City ainsi que l’accord de la Saint Sylvestre. Il en porte seul, la lourde responsabilité », a réagi Lubaya.

Pour lui, le peuple n’a plus rien à voir avec Joseph Kabila.

« Le peuple congolais n’a plus rien à attendre d’une personne qui se croit monarque éternel, qui n’a cure de ses souffrances et qui reste indifférent à ses aspirations. Son envie insatiable de demeurer au pouvoir par défi en se protégeant ainsi que ses proches au mépris des lois et intérêts de la république le place, à partir de ce jour, de l’autre côté de l’histoire. Au peuple d’en tirer toutes les conséquences », a-t-il ajouté.

Lire aussi : RDC : un discours souverainiste et toujours un flou sur l’avenir politique de Kabila

deskeco

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici